Conférences, Forum Hypnose & Thérapies Brèves

10 secondes, 4 phrases



L’arrivée d’un opéré au bloc opératoire est un instant déterminant quant à son vécu global de l’intervention chirurgicale.

gilles besson hypnose communication therapeutiqueLes toutes premières secondes de cette rencontre entre l'opéré et les personnels de bloc ont un impact puissant. Elles peuvent aussi bien générer de la réassurance, qu’aggraver une anxiété. Les équipes soignantes s’acquittent au mieux de l’accueil des opérés, mais sont souvent formées de façon incomplète à cette mission délicate. Dans l’enchaînement continu des interventions au cours d’une journée opératoire, chaque minute est comptée.

Et la concentration de chacun sur sa tâche doit être optimale en toute circonstance. Chaque acte est protocolisé pour assurer un maximum de sécurité.

Pour ces personnels formés à l’hyper-technicité, et donc en transe permanente, la tentation est spontanément grande de standardiser également l’accueil de l’opéré : rapidité, efficacité. Comment quelques notions de base en communication thérapeutique, pourraient aider une équipe de bloc opératoire à optimiser cet accueil, en privilégiant la qualité de la relation humaine ?

Infirmier de Bloc Opératoire pendant 16 ans, formé à l’Hypnose Ericksonienne depuis 7 ans, j’ai été sollicité par mes collègues pour une courte communication sur ce sujet lors d’une journée professionnelle de perfectionnement.

J’ai choisi de leur présenter, au cours de cette intervention, 5 bases simples, héritées directement de ma pratique Ericksonienne. Applicables « dès demain » ?

Confédération Francophone d'Hypnose & Thérapies Brèves 2009